La Qualité et l'Engagement du Travail Artisanal | 5€ de réduction avec le code ROYAL5

0

Votre panier est vide

Coffrets complets
  • Jeu d'échecs Style Américain en Noyer.

  • Plateaux d'échecs
  • Le plateau d'échecs en érable et peuplier.

  • Pièces d'échecs
  • Le jeu d'échecs Renaissance.


  • Le Pat
    aux échecs 

    mars 10, 2022 5 minutes de lecture

    Le Pat <br>aux échecs 

    Nous allons vous expliquer dans cet article, ce qu'est un pat, le sens de ce mot, nous vous montrerons aussi des exemples pour que vous compreniez bien la situation qu'est ce match nul. Nous analyserons aussi un des plus fameux pats de l'histoire échiquéenne !

     

    pat echecs echiquier

    Sommaire : 

    I - La définition du pat 

    II - 1ère exemple de pat 

    III - 2ème exemple de pat  

    IV - Le pat à haut niveau : Evans - Reshevsky, 1963

    V - Le pat et la tour folle...

     

    I - La définition du pat

    Qu'est-ce que le pat ?

    Le pat est une situation au jeu d’échecs de match nul, un peu particulière . C’est une position où celui qui a le trait (“avoir le trait” signifie que c’est à son tour de jouer) ne peut jouer aucun coup légal. Sans être pourtant mis échec. La pat, qui est une impossibilité de jouer un coup légal + l’obligation de jouer donne un match nul. Fin de la partie

    On dit alors qu’un “joueur est paté” !

     

    pat echecs échiquier en bois

    L'expression "pat", origine & étymologie.

    Que signifie le mot pat ? Selon le centre national des recherches textuelles et lexicales, plusieurs hypothèses se dessinent. L'étyomologie serait plutôt italienne et convergerait vers la simple signification d'un match nul. 

    1640 (Oudin Ital.-Fr.),  «fait de n'être ni vainqueur ni vaincu»

    L'expression pat pourrait bien être une dérivation de pattare «mettre des cartes égales», verbe italien. L'idée que l'on retrouve est l'idée d'être quitte, d'un accord commun, d'un pacte.

    Pour plus de détails, patta est dérivé d'un verbe pattare «être quitte au jeu» qui serait dérivé lui-même de patto «pacte». Avec un idée de réciprocité que l'on retrouve dans le match nul, puisque qu'aucun ne gagne.

     

    Le pat, paradoxe inévitable. 

    Le pat, n’est pas vraiment un concept du jeu d’échecs à proprement parler car il existe dans bien d’autres jeux de société comme les dames, le bagh chal ou le xiangqi. Généralement dans ces jeux, cela sonne la défaite de celui qui ne peut plus jouer de coup légal. Cela n’est pas le cas au jeu d’échecs, qui donne lui match nul suite à cette situation. Il s’agit en fait d’un paradoxe résultant du fait que certains coups sont impossibles. Si un joueur doit jouer (sans pouvoir passer son tour) mais qu’il ne peut pas jouer de coup légal, cela marque forcément la fin de la partie.

    le pat echec definition petit robert
    La définition du pat selon le Petit Robert.

     



    II - 1ère exemple de pat  

    le pat echec roi reine

    Ci-dessus, vous pouvez constater qu’il s’agit d’un pat. Ayez bien en tête que :

    1. Le roi ne peut se mettre lui même en échecs 

    2. Lorsqu’on a le trait on doit jouer

    Ainsi, puisqu’il ne reste plus qu’une seule pièce aux noirs, les noirs sont obligés de jouer le roi. Bien que n’étant pas en échec sur ce coup (aucune pièce ne le menace) il est en pat car il ne peut plus jouer aucun coup légal. Match nul.

    On constate ici que malgré une position favorable pour les blancs (la dame), s'ensuit un match nul. Le pat peut donc aussi être envisagé comme une façon de ne pas perdre la partie et de se sortir d'une situation difficile.

     


    III - 2ème exemple de pat 

    le pat echec 2ème exemple de pat


    Ici le trait est aux noir.

    Les seules cases où le roi pourrait se déplacer 8a, 7b,7a sont attaquées.

    7b et 8a sont attaquées par le cavalier blanc en 5c.

    Le roi ne peut donc jouer, mais aucune pièce ne le menace car il n’est pas en échec.

    Impossibilité de déplacer une autre pièce : Si une pièce l’avait attaquée en même temps, il aurait été échec et mat. Puisque ce n’est pas le cas, il devrait bouger une autre pièce. Simplement, il lui reste 2 pions. Ces deux pions ne peuvent avancer car ils sont bloqués par des pions adverses. Ils ne peuvent prendre aucune pièce non plus, car il n'y a ni a rien à prendre en e5,g5, f6 ni en h6. 

    Donc, aucun coup n’est possible pour le joueur noir. Ainsi, il est pat. Il s’agit d’un match nul. Bien que les blancs soient en meilleure position, cette situation donne inévitablement un match nul. Conséquence de l’impossibilité de jouer pour le joueur noir. 

     

    pat echecs jeux echecs

    IV - Le pat à haut niveau : Evans - Reshevsky, 1963

    Le pat arrive souvent en fin de partie. Et vous l’aurez deviné, comme il est plus avantageux de faire un match nul que de perdre il est parfois provoqué par un joueur en difficulté. Le pat est très rare à un haut niveau et est plus généralement provoqué par une maladresse de débutant.

    le pat echec reshevsky

    Nous allons cependant voir avec cette célèbre partie de 1963, un exemple de pat à très haut niveau.

    le pat echec tour folle

    Il existe donc de fameux exemples de pat à très haut niveau. Ici, observons. Le trait est aux noirs.Bien qu’ayant l’avantage de mettre en échec le roi, les blancs vont se retrouver pat.

    En effet, puisque les noirs sont mis en échec, la reine noire en d7 va prendre la tour blanche en d2(Dxd7).

    Une fois que cela sera fait,  quel coup les blancs pourront-ils jouer ?

    Aucun pion ne peut avancer ni prendre une pièce.

    Le roi ne pourra pas bouger non plus car il ne lui restera que des coups illégaux ! Le roi ne pourra pas aller en d1 car cette case est attaquée par la reine, toujours sur la colonne d bien que sur une toute autre rangée. La tour défendra toute la 2ème rangée, dont d7 et d8.

    Donc les blancs n’auront plus aucune possibilité de coup légal malgré l’avancée matériel de celui-ci. Ce coup est parfois donné comme exemple deswindle, et en effet le moins que l’on puisse dire c’est qu’il s’agit d’un renversement de situation !!

    pat echecs plateaux echecs

    V - Le pat et la tour folle...

    Qu'est-ce que cette expression bizarre de la tour folle ? Il s'agit en fait de la tour dont on voudrait se débarrasser pour faire pat, elle va dans tous les sens. Le but étant de talonner le roi adverse.

    Parfois, la chasse de la tour permet d'obtenir un match nul. Mais il est aussi possible que le roi puisse se mettre à l'abri et ne pas se faire avoir par la tour. Dans cette configuration, impossible de faire pat. 

    Ici, les noires doivent attaquer le roi blanc avec la tour. Si la tour est prise cela finira en pat.  

    le pat echec cases
    Dans l'exemple que vous pouvez analyser sur le diagramme d'échecs si dessus, les noirs doivent attaquer le roi blanc en e2 avec la tour. Mais attention, la prise de la tour se soldera par un pat ! Si la tour des noirs est prise, ce sera le pat et dans ce cas, bien que la situation semble inéluctablement mener les noirs à la défaite, le match nul (pat) est alors possible pour les noirs ! 
     
    Exemple extrait d'une partie jouée par Yudasin et Kramnik à Wijk aan  Zee en 1994.

     le pat echec kramnik

     

    Sources : 

    https://dictionnaire.lerobert.com/definition/pat

    https://www.cnrtl.fr/etymologie/pat

    https://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1252040

    Laisser un commentaire